Bilan sportif estival (Avant les France de Piste)

ENDURANCE 72 SAISON ESTIVALE 2018 LE POINT AU 31 MAI.

 

A plusieurs reprises nous avons mis en avant le développement d’Endurance 72 depuis le début de la présente saison.
Quelques athlètes se sont lancés en compétition en salle et ceci jusqu’aux régionaux à Nantes.
Bien évidemment, la saison de cross fut riche en termes de qualifications et avec le championnat national à Plouay ce fut grandiose.
En hors stade route notre club a été présent au France de marathon à Albi par l’intermédiaire de notre sympathique master 4, Bernard MORIN qui par ailleurs a déjà assuré sa qualification pour 2019. Il en est de même pour Elodie ALEXANDRE à l’issue de son mémorable déplacement en la capitale début avril. Notre ‘’team’’ senior féminin a été défendre son titre par équipe sur le 10 km à Liévin. Et plus tard dans le calendrier, Flore MARTINUZZI ira défendre les couleurs tricolores au championnat d’Europe sur 100 km. Et nous aurons bien d’autres qualifiés pour le France du semi-marathon en octobre prochain.

Autre discipline du hors stade, particulièrement en vogue, le trail. Là aussi Endurance 72 suit le mouvement observé à l’échelon national. Que ce soit des chevronnés tels Hélène COLLE, Anthony DUFROU ou Régis PERNET (trois qualifiés pour les prochains nationaux), ou les gens du groupe loisirs, cette activité rassemble.
Plus récemment, dans les Pyrénées, nous avons eu la ‘’ surprise ‘’ d’avoir au sein de l’équipe ESA 72, trois jeunes au départ du championnat de France de montagne. Une bonne surprise, il faut en convenir pour ces gens de la ‘’ plaine’’ qu’Anatole DAVOUST a su motivé.
Donc cela s’appelle bien de la diversification. Et bien évidemment nous ne pouvons passer sous silence l’important groupe actuellement sur les pistes. Cela va de notre école d’athlétisme aux seniors. Sont passés les départementaux individuels, les interclubs, laissant place aux meetings et championnats régionaux et au-delà bien sûr
Et dans l’effet de mettre en valeur le travail effectué sur les différentes pistes, un moyen de le savoir : les records soit personnels soit du club. C’est ce second critère que nous développerons et suivrons tout au long de la saison. Ce sont près d’une vingtaine de records qui ont été soit améliorés soit établis. En voici le détail à la date du 31 mai.
Féminines.
Minimes Isalys HUET. Après sa super saison de cross, la piste est son objectif. Coulaines le 19 mai, nouveau record du triathlon : 79 points (qualif pour les régionaux), ancien 62 par Louison CUREAU en mai 2004 à Arnage. Isalys, ce même jour établi le record en triple saut : 9,45 m. Et déjà nous pouvons annoncer qu’en juin notre championne va continuer…..
Cadettes. Un beau record à l’actif de Catherine DEMASSEZ DU CASTEL, celui du 800 qui a passé le 21 avril à 2’26’’80, améliorant celui d’Audrey CHEVRIER (2’29’’14 datant de mai 2011). Nous serons amené à parler des interclubs, c’est une compétition offrant aux jeunes d’améliorer les chronos. C’est ce que Léa SANTOS a fait à St Barthélémy sur le 3000 m en 11’39’’08 laissant pour la postérité le temps d’Adeline DROUAULT datant du 9 mai 210 (interclubs Allonnes) en 11’40’’52.
Seniors. Vincianne CUSSOT, en juin 2005, à Arnage avait réalisée 3’06’’33. Depuis le 11 mai, lors du meeting de St Barthélémy, Audrey CHEVRIER, a bien améliorée en réalisant 2’56’’98. La distance en question étant le 1000 m.

Masculins. C’est copieux…
Minimes. Il aime les longues distances, et ce, c’est au triple saut lors d’un triathlon que Tahirou KA a établi le record du club avec 9,44 m (Just un cm de moins qu’Isalys !!!). C’était le 19 mai à Coulaines.
Espoirs. C’était annoncé, le retour en forme de Clément GIRAUD. D’abord au 2ème tour des interclubs à Coulaines du 20 mai, il améliore la performance de Charles-Henri BARREAU sur le 3000 m avec un chrono de 8’28’’97, effaçant 8’31’’98 (en mai 2008). Et pour enfoncer ‘’ le clou ‘’, Charles-Henri disparait de la ligne du 5000 m (14’36’3 le 20 mai 2008). Clément, profitant du ciel clément d’Oordegem en Belgique le 26 mai 2018 en 14’29’’74. Coup double de qualité. Puis Mathieu JOUSSE, dans un domaine inhabituel pour cet espoir, a établi le record de la catégorie au lancer du poids de 7,256 kg à 5,91 m. C’était en dépannage lors de la seconde journée des interclubs à St Barthélémy. Nouveau en notre club, après un hiver tristounet car en raison de blessure pas de cross….le jeune lavallois Axel GERARD a déjà pour sa reprise, apposé son nom sur la tablette des records du club : il a choisi le 3000 steeple en réalisant 10’16’’30 lors des interclubs à Coulaines (ancien record de François BRIAND en 10’36’’96 de mai 2012 lors d’interclubs…)
Seniors. Tomy KADDAÏ, améliore son propre record de mai 2017 au 200 m (24’’40), le 21 avril à Coulaines en le baissant à 23’’93.De la persévérance assurée. Aux départementaux 2ème journée au Mans, Axel MARCKERT a fait coup double. Saut en longueur avec 5,23 m (au lieu de 4,69 par Yann GREGOIRE le 3 mai 2009, interclubs) , puis lancer du javelot 800 gr à 34,14 m remplaçant Benoit HOLZERNY le 4-05-2008 interclubs et 30,61 m. Il en sera de même pour Gaëtan PERNET. C’était le 20 mai à St Barthélémy, commencé par le lancer du marteau de 7,256 kg à 20,17 m, reléguant Thibaud DEQUILBECQ et ses 13,19 m réalisés en mai 2016 à La Flèche. Et pour la discipline qui lui tient à cœur, le 5000 m marche, Gaëtan en bouclant les nombreux tours de piste en 29’48’’34 améliore son record mai 2016 en 30’52’’40, c’était à La Flèche.
Masters. Bernard MORIN. Un fidèle des grandes épreuves, des championnats. A Albi le 24 avril lors du France de marathon, en catégorie M4, il a réalisé 3h24’31, tirant un trait sur le précédent record qui lui appartenait (3h31’25 à La Rochelle en novembre dernier). Et nous conclurons pour le 10 km masters 4, Bernard réalisant au Mans le 10 mai 45’59 a relégué les 49’41 de Jean-Jacques SHAUSI datant de mai 2012 au Mans.
___________________________________